Logo Go Muslim GM Bleu

Le mariage en islam : règles et conditions

Mots clés :

Dans cet article,

Le mariage en islam ou mariage religieux est la moitié de la foi, et doit respecter certaines obligations religieuses pour le rendre valide. En effet, il nécessite la présence d’un tuteur (wali) pour la future mariée, des témoins et du consentement mutuel des époux. La dot doit aussi être déterminée au préalable et doit être évoquée oralement lors de la cérémonie.

En France, la loi interdit le mariage religieux sans mariage civil afin de protéger les époux en cas de divorce. Nous incitons nos frères et sœurs à faire le mariage civil avant le mariage religieux.

 

D’après Anas (qu’Allah l’agrée), le Prophète ﷺ a dit:

« Lorsque le serviteur se marie, il a certes complété la moitié de sa religion alors qu’il craigne Allah pour l’autre moitié ».

Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n° 1916

 

Les conditions du mariage en islam :

 

1. La présence du tuteur lors d’un mariage religieux islamique :

D’après ‘Aicha (qu’Allah l’agrée), le Prophète ﷺ a dit:

« Il n’y a pas de mariage sans tuteur et le dirigeant est le tuteur de celle qui n’a pas de tuteur ».

Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n° 7556

 

Lorsque ma famille est musulmane :

Un homme se marie sans présence de tuteur. À l’inverse, la présence du tuteur ou « wali » de la femme est indispensable (sauf pour l’école hanafite).

Le wali est un homme musulman, pubère et de bonne moralité, qui est en capacité de donner le consentement.

C’est en général le père de la mariée, son frère, son oncle paternel ou son grand-père paternel.

Il peut donner procuration à un autre homme musulman pour marier sa fille.

 

Je suis convertie et n’ai pas de famille musulmane, comment faire ?

En l’absence de proches musulmans, la femme musulmane peut demander à un imam d’être son wali.

 

2. La présence de témoins pour un mariage halal :

La présence de témoins lors d’un mariage religieux est obligatoire dans la religion musulmane (excepté pour l’école malikite).

Les témoins seront deux hommes ou un homme et deux femmes. Comme le Wali, ils doivent être présents lors de la cérémonie, être pubères et de bonne moralité. Ils ne sont pas nécessairement de l’entourage familial de la future mariée.

Et dans un hadith, le Prophète ﷺ a dit:

« Il n’y a pas de mariage sans tuteur et sans deux témoins justes ».

Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°7557

 

 

 

 

 

Les règles du mariage – Amr Abd Al-Mun’im Salim – Al Hadith

Si vous souhaitez en savoir plus sur le mariage islamique, voici un ouvrage qui pourrait vous intéresser. Ce livre est un incontournable pour réussir son mariage selon le Coran, la Sunna et les avis des grands savants contemporains. Il vous donne tous les points essentiels à connaître sur cette noble adoration qu’est le mariage.

Et si vous voulez vous rapprocher d’un imam, consultez la mosquée la plus proche de chez vous.

 

3. Le consentement mutuel des époux lors d’un mariage musulman :

L’échange des consentements doit être validé, c’est-à-dire que les témoins sont là pour entendre l’approbation des deux époux.

Notre prophète ﷺ désirait protéger la femme et éviter le mariage forcé :

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète ﷺ a dit:

« On ne marie pas la femme qui a déjà connu le mariage sans lui demander son ordre et on ne marie pas la femme vierge sans lui avoir demandé la permission […] ».

Extrait du hadith rapporté par Boukhari dans son Sahih n° 5136 et Mouslim dans son Sahih n° 1419

 

4. Le versement de la dot et la fixation de son prix lors d’un mariage en islam :

La dot permet de subvenir aux besoins de la femme en cas de coup dur. C’est une obligation pour l’homme musulman de la verser à sa future épouse :

« À celles qui vous plaisent, remettez-leur leur dot comme une obligation. Aucune faute ne vous sera imputée pour ce que vous convenez ensemble à ce sujet, en plus de cette obligation. Dieu est Connaissant, Sage »

Coran, Sourate 4 – Verset 24

 

Pour être considérée comme valide, la cérémonie religieuse doit évoquer la question de la dot – appelée aussi aS-Sadâq ou al-mahr. La dot est déterminée par le Wali de la future mariée ou par la future mariée elle-même. La dot est versée par l’époux à l’épouse avant ou après la cérémonie, en une ou en plusieurs fois. Son montant peut être purement symbolique.

 

Se marier religieusement en islam sans mariage civil ?

La cérémonie religieuse est un acte fait devant Allah Subḥānahu wa ta’āla qui nécessite la présence de deux ou trois témoins et des proches. Appelé autrement le petit “hlel”, elle est obligatoire pour les musulmans afin de valider le mariage devant Allah.

Du point de vue de l’Islam, il est possible de se marier sans passer par la mairie, mais ceci est fortement déconseillé.

 

Mariage en Islam : un couple uni, main dans la main

 

Il est important de rappeler que le mariage religieux est sans valeur juridique. L’acte de mariage permet d’éviter les mariages temporaires. Il est essentiel pour les époux de contracter un mariage civil à la mairie en France ou à l’étranger afin de se protéger.

Le mariage religieux est donc complémentaire au mariage civil.

Nous ne pouvons qu’inciter nos frères et sœurs musulmans désirant se marier à effectuer les démarches nécessaires. Même après le « Hlel », il est toujours temps de vous inscrire en mairie pour effectuer l’acte de mariage.

 

& Allah est Le plus Savant.

 

Vous êtes musulman(e) célibataire et vous souhaitez vous marier ?

 

 

 

Découvrez nos agences matrimoniales qui vous aideront à trouver votre moitié. Que vous soyez de France, Belgique, Maghreb, etc. vous pouvez vous faire accompagner avec bienveillance et discrétion.

Vous pourrez aussi découvrir nos boutiques de robes de mariées spécialisées pour les femmes musulmanes : organisateur de mariage, achat ou location de robes de mariée, achat ou location de caftans, robes sur mesure…

 

 

Découvrir les adresses de l’annuaire Go Muslim

 

Aicha El Rhammad
Aicha El Rhammad

Je suis la modératrice du site. J’écris également des articles blogs que vous pouvez retrouver sur mon profil dans l’onglet « articles »

Lire + sur cet auteur

Que pensez-vous de cet article ?

Retrouvez nos derniers articles ici :

Bannière de l'article Networking et reseautage

Networking et réseautage sur la plateforme Go Muslim

par Aicha El Rhammad

  • 25 Sep 2023

Le networking (ou réseautage) est essentiel dans le monde professionnel pour établir des relations, créer des opportunités et développer son entreprise. Go Muslim offre une solution pour networker de manière éthique et ciblée. Le site met en relation des professionnels qui partagent des valeurs communes et conformes à l’éthique musulmane. Le networking, c’est quoi ? […]

Bannière article Messagerie instantanée Go Muslim

Points essentiels sur la messagerie Go Muslim

analyse

par Aicha El Rhammad

  • 18 Sep 2023

L’essayer, c’est l’adopter : La messagerie instantanée sur Go Muslim va rendre vos conversations en ligne plus simples et enrichissantes. Messagerie plus claire et intuitive La première chose que vous remarquerez avec notre nouvelle messagerie, c’est à quel point elle est facile à utiliser. Nous avons repensé l’interface pour qu’elle soit plus claire et plus […]

Banniere-2.jpg

La charge mentale des femmes musulmanes maghrébines

par Keri

  • 19 Mai 2023

Définition La charge mentale est un concept sociologique désignant la charge cognitive portée par les individus, souvent les femmes, dans le cadre de la gestion du foyer au quotidien. En d’autres termes, la charge mentale, c’est lorsque vous avez tellement de choses à penser, à gérer, à mettre en place que vous en arrivez à […]