Mon témoignage de conversion à l’islam #5

Salam Aleykom, je me présente rapidement. Je suis une jeune franco-portugaise de 21 ans, mariée et mère d’un petit garçon d’un an, al hamdulillah. Aujourd’hui, je souhaite vous raconter une partie de mon histoire.

Enfant, j’ai suivi une éducation religieuse.

Lorsque j’étais petite, mes parents m’ont inscrite aux cours de catéchisme. Pour leur plus grand bonheur, j’ai été baptisée puis fait ma communion à l’église. Je suis contente de leur choix puisqu’à cet âge, j’avais eu une première approche d’une religion monothéiste. Je croyais en Dieu et Le priais déjà, surtout quand j’avais besoin de quelque chose.

A l’école, mes camarades étaient musulmanes :

Quand je suis arrivée au collège, j’ai remarqué que mes camarades de classes étaient musulmanes. J’admirais beaucoup ces filles car elles avaient un bon comportement envers les autres. Elles savaient que j’étais chrétienne et ça nous arrivait d’échanger sur nos religions respectives. C’est en classe de 5eme, j’avais environ 13 ans, que j’ai commencé à me poser des questions sur l’Islam.

Ado, je me posais beaucoup de questions.

Arrivée en 4ème, j’ai fait crise existentielle. Je souhaitais avoir des preuves de la religion catholique et je voulais connaître la vérité sur mon existance. C’était une période très difficile, remplie d’angoisses et de questionnements car j’avais peur d’être sur la mauvaise voie et de partir en enfer. C’est pour cela que j’ai commencé à me renseigner sur les religions. Je voulais trouver l’unique religion qui donnait la vérité et qui me mènerait au Paradis, in chaa Allah.

L’Islam est la religion de la vérité :

Au début de ma quête, j’espérais voir des miracles. Mais je n’en ai pas vu.

Et c’est dans le Coran que j’ai lu un rappel d’Allah. Si nous regardions ne serait-ce qu’un moment le lever du soleil et son coucher, nous en percevrions des signes.

Plus je cherchais à comprendre l’Islam et plus cette religion m’intéressait. J’ai beaucoup demandé la guidé à Dieu et continuais à chercher la vérité. Pour cela, je lisais énormément sur internet, et j’ai fini par comprendre que l’Islam est la vérité.

Pas question d’attendre pour me convertir !

Une fois convaincue par cette belle religion, je souhaitais me convertir rapidement.

Malheureusement, je me sentais trop jeune pour le faire et j’en avais parlé à personne autour de moi. De plus, je n’avais absolument rien dit à ces filles de mon collège, car j’avais peur d’être influencée.

J’ai ensuite décidé de mettre en pratique des petites choses de l’Islam dans ma vie et à en parler autour de moi petit à petit. Plus j’en parlais et plus je me sentais confiante et en phase avec ma volonté d’être musulmane. Je voulais attendre mes 18 ans pour prendre en maturité et pour que mes parents l’acceptent. J’ai finalement compris que je ne pouvais plus attendre. En plus de ça, j’avais déjà récité la Chahada et fait du Dhikr. Al hamdulilah, je me suis convertie en 3ème.

Dieu m’a tout de même facilitée

Pour tout dire, ça n’a pas été facile pendant un moment, car le diable m’a fait avoir beaucoup de doutes (waswas) dans ma pratique. En plus de cela, ma famille n’a pas accepté tout de suite l’idée de me savoir musulmane.

Avec le temps, ils l’ont finalement accepté et maintenant tout vas mieux. Ils l’acceptent et cuisinent même halal quand je viens leur rendre visite. Alhamdulillah 💕

commentaires

  • Aucun commentaire pour l'instant.
  • Ajouter un commentaire

    Vous êtes actuellement hors-ligne