Qu’est-ce que la viande halal ?

Pour obtenir une viande « halal », la méthode d’abattage sous le rite musulman est une étape obligatoire. Elle s’inscrit dans la chaîne de production de la viande halal.

Au départ, l’animal est élevé et amené à l’abattoir. Ensuite, la viande est contrôlée pendant toute la procédure d’abattage et agréée par un organisme délivrant la certification halal. Elle pourra par la suite être vendue dans les boucheries halal et dans les restaurants proposant des plats halal.

Définition de la viande halal :

Intéressons nous d’abord à la définition du mot « halal ».

  • Le terme halal signifie « licite » en arabe. Ecrit autrement hallal, ce mot est employé aussi bien pour parler de nourriture que des règles de vie en général.
  • Il est utilisé dans le Coran pour définir une chose qui est autorisée par la religion de l’Islam.

A l’inverse, une viande « non halal » est une viande proscrite comme par exemple la viande de porc.

« Vous sont interdits la bête trouvée morte, le sang, la chair de porc, ce sur quoi on a invoqué un autre nom que celui de Dieu, la bête étouffée, la bête assommée ou morte d’une chute ou morte d’un coup de corne, et celle qu’une bête féroce a dévorée – sauf celle que vous égorgez avant qu’elle ne soit morte […] » Sourate 5 Verset 3 du Coran.

Plusieurs morceaux de viandes étalés sur un plateau

La différence entre viande halal et viande non halal :

Dans la chaîne de production, l’élevage des animaux se fait de la même manière pour une viande halal ou non halal.

Ce qui amène à différencier les deux est la méthode d’abattage. Pour obtenir une viande halal, l’animal doit être tué selon le rite musulman.

La viande halal est contrôlée par un organisme ou une association indépendante afin de vérifier que les conditions d’abattage sont conformes. Si le résultat de l’audit est positif, l’organisme attribue une certification halal à la viande.

L’abattage selon le rite musulman :

L’abattage rituel – appelé aussi Dhabiha – est une étape très importante dans la production de la viande halal. L’animal doit être tué selon le rite musulman pour devenir une viande dite « licite »:

  • L’animal doit être conscient : L’animal ne doit pas être étourdi avant son exécution.
  • L’animal doit être calme et non stressé. Par exemple, l’abattage d’un animal se fait hors de la vue des autres animaux pour garder le troupeau calme. Le couteau bien aiguisé avant de voir l’animal.
  • L’animal doit être égorgé d’une façon précise, profonde et rapide.
  • L’animal doit être tourné vers La Mecque
  • Le musulman qui égorge l’animal doit prononcer “Bismillah Allahou Akbar”

Les contrôles pour obtenir la certification halal :

Avoir une certification halal pour une enseigne productrice de viande halal est un gage de qualité.

L’obtention d’un certificat halal se fait grâce aux organismes de contrôle et de certification halal comme par exemple l’association Achahada. Les contrôleurs de l’organisme indépendant sont présents sur toute la chaîne d’abattage. C’est-à-dire de l’arrivée de l’animal à l’abattoir jusqu’à sa vente dans les commerces et restaurants.

Les contrôleurs vérifient si les normes d’hygiène et si les conditions citées précédemment listées sont bien respectées. Par exemple : ils doivent contrôler si le geste de l’égorgement est conforme au rite islamique. Si la viande présente des taches ou si elle est mal coupée, la certification halal peut être refusée.

Pour en savoir plus sur l’association, c’est ici :

Snacking poulet et frite

Envie de goûter la viande halal ?

Beaucoup de restaurants proposent des plats à base de viande halal dans tous les types de cuisine : traditionnelle, marocaine, turque, libanaise etc. Si vous souhaitez faire voyager vos papilles, n’hésitez pas à consulter l’ensemble de nos restaurants halal. Découvrez également notre choix de boucheries halal pour cuisiner vous même de bons petits plats avec de la viande et produits halal.

commentaires

mood_bad
  • Aucun commentaire pour l'instant.
  • Ajouter un commentaire